Rechercher une pièce ou un set

Note des utilisateurs: / 31
MauvaisTrès bien 

Merci à PetitBushi pour son autorisation à publier son tutorial sur la technique du brossage à sec.

Le brossage à sec : A quoi ça sert ?

Au départ, c'est une technique utilisée pour simuler la lumière qui "accroche" naturellement les reliefs et qui donne de la profondeur aux objets...
Regardez l'écorce d'un arbre où un rocher au soleil, vous verrez distinctement les zones claires du relief éclairé par la lumière (soleil, éclairage...) et les ombres des creux, où la lumière ne "rentre" pas...
Cette technique est utilisé pour faire "plus réaliste" sur des petites échelles, type figurines de wargame où les différences de reliefs ne sont pas assez importantes pour que la lumière fasse son boulot naturellement... Du coup, on l'aide un peu !
Mais cette technique permet aussi pas mal d'autres choses, comme de patiner les métaux, où de vieillir une surface trop "neuve"...

Le brossage à sec : Comment ?

Pour réaliser un brossage à sec, il faut de la peinture, un pinceau et de l'essuie-tout.
Le pinceau a tendance à morfler assez vite avec cette technique, préférez un vieux pinceau où un pinceau pas cher au début...
Il existe aussi des pinceau spécial brossage, qui ont tendance à être plus résistant que les pinceaux "normaux".

L'idée de base est de faire ressortir les reliefs avec une peinture qui soit plus claire que la teinte des creux.
Plus claire ne veut pas dire plus blanc, j'y reviendrais après !
(si vous éclaircissez systématiquement au blanc, ça donnera un effet poussiéreux, pas un effet de relief !)

Il faut obligatoirement appliquer cette technique sur une couche de peinture qui soit bien sèche, sinon, ça bave.
(et si la peinture de base est matte, c'est mieux, la peinture accrochera mieux que sur une peinture brillante... vu qu'on parle là de milligramme de peinture sur du relief !))
Le pinceau est trempé dans la peinture puis frotté plusieurs fois sur l’essuie-tout pour ne laisser qu’une infime quantité de peinture sur le pinceau.
La peinture doit être le plus possible chargée en pigment, autrement dit, la plus pure et la moins diluée possible.
Le pinceau soit être quasiment sec, d'ou le nom de la technique : brossage à sec !
Pour vérifier qu’il n’en reste pas de trop, il est possible de passer le pinceau sur son doigt et de constater qu’il n'y a presque pas de trace de peinture.
On peut aussi utiliser une petite brosse, l’avantage d’une brosse plutôt qu’un pinceau plus pointu est qu'il ne permet pas d’accéder facilement dans les zones en creux.

Il faut brosser toujours dans le même sens avec plusieurs passages successifs sans appuyer de trop pour laisser un léger voile de peinture sur les parties en relief, ce qui les fait ressortir.
Plusieurs brossages à sec peuvent être appliqués en utilisant une couleur de plus en plus éclaircie.
Dans ce cas le temps d’attente entre deux brossage peut être relativement court car la couche de peinture déposée sèche très rapidement car elle est très fine.
C'est même souvent quasi instantané !

Le brossage à sec : Où ?

3 exemples concrets pour montrer les possibilités et étendus du Brossage à sec :

Exemple 1 : Une fourrure, un vêtement, du cuir...
Imaginons que nous voulons un effet style cuir plutôt marron.
On commence par une couleur de base marron foncé, terre de sienne brûlée.
Une fois sec, on éclaircit cette teinte de base pour effectuer le brossage : on évitera le blanc, qui ne manquera pas de faire tourner notre marron au rose plutôt qu'au bois clair !!!
Utilisez plutôt du jaune... et allez y très graduellement, petit à petit... pour finir, pourquoi pas, par du jaune pur...
Chaque brossage change en fonction de la peinture, des teintes, des pinceaux, et même de la t° extérieure !!!
La règle, c'est : allez-y molo !

Très rapidement, pour avoir un ordre d'idée, rien n'est arrêté et tout est modifiable en fonction de l'effet voulu, mais :
Un rouge s'éclaircit à l'orange, au jaune.
Un marron au rouge, au jaune.
Un vert s'éclaircit au jaune, au blanc.
Un bleu généralement au blanc, tout doucement.
Un noir s'éclaircit théoriquement au blanc, sauf que le gris neutre..; c'est pas beau, préférez toujours mettre une touche d'une couleur dans votre gris...
On appelle ça un gris coloré, bleu, vert, c'est des gris "froids", rouge, jaune des gris "chauds".

Exemple 2 : le métal
Vous avez un fusil, un moteur, une statue en bronze à patiner
Là, pas de secret :
Noir + métallisé "argent" > métal style acier
Marron (plus ou moins foncé) + métallisé "or" > métal façon or, vieil or, bronze, cuivre

Un métal se patine ensuite avec des lavis, qui devrait faire l'objet d'un autre tuto...
L'idée est de dilué fortement la peinture pour que ce "jus" n'aille que dans les creux...
Pour du bronze, un lavis de vert pour imiter le vert-de-gris, par exemple...

Il existe de nombreuses peintures métalliques, avec de nombreuses nuances,en particulier chez GamesWorkshop
Ça va du vieux au neuf, que ce soit pour l'argent comme pour l'or, des vieux aciers, des ors neufs et brillants, des bronzes, des cuivres, des aluminiums, etc.

Exemple 3 : la patine du temps
Imiter de la rouille sur un métal, vieillir un rocher où un mur, imiter de la mousse sur un toit, user une carrosserie trop "neuve",
simuler des coups et des éclats, etc. etc.

Là, pas de règles, c'est à l'expérience qu'on y arrive...


EXEMPLES EN PHOTO : LES ROCHERS


Bouts de "polystyrène extrudé" taillés façon "rocher" au fil-à-chaud


En haut : couche de base noir (noir)
En bas : gris foncé neutre (noir + blanc)
A gauche : marron foncé (marron "de base" + noir)
A droite : Bleu sombre (bleu "de base" + noir)


1er brossage...
En haut : sur le noir, un brossage de gris sombre (noir + blanc)
En bas : un brossage de gris moyen (noir + blanc)
A gauche : un brossage de marron (marron "de base")
A droite : Bleu (bleu "de base" + une pointe de blanc)


2eme brossage...
En haut : gris plus clair (noir + blanc)
En bas : gris très clair (blanc + une pointe de noir)
A gauche : marron clair (marron "de base" + jaune)
A droite : Bleu clair (bleu + blanc)


3eme brossage : j'ai accentué exprès un peu trop le le contraste pour la démonstration...
En haut : brossage très léger de blanc pur sur les arêtes
En bas : brossage de blanc pur pour éclaircir l'ensemble
A gauche : brossage très léger de blanc cassé au jaune sur les arêtes
A droite : brossage très léger de bleu très clair sur les arêtes

Et de près, ça donne ça :






Sur des objets de cette taille, pour donner de la profondeur, il est assez facile de faire des "dégradé", comme on peut le voir en particulier sur le "rocher" marron...


Textes et photos de PetitBushi

scroll back to top

Droits

Ce site Web n'appartient pas, n'est pas exploité, parrainé ni autorisé par geobra Brandstätter GmbH & Co. KG. geobra Brandstätter GmbH & Co. KG ne sanctionne pas et n'est pas responsable de ce site Web ou de n'importe quelle information ou lien qu'il contient, n'offre aucune garantie, que cette dernière soit expresse (EXPRESS WARRANTY) ou implicite en ce qui a trait à n'importe quelle information ou lien trouvé sur ce site Web ou n'importe quel autre site Web relié, n'est tenue par aucune des déclarations apparaissant sur ce site Web ou par celles des personnes qui sont propriétaires ou qui exploitent ce site Web. Les marques de commerce PLAYMOBIL®, PLAYMOBIL® SYSTEM X, PLAYMOBIL® RC TRAIN et PLAYMOBIL® FUNPARK et les images protégées par un droit d'auteur des produits PLAYMOBIL® sont l'unique et exclusive propriété de geobra Brandstätter GmbH & Co. KG, laquelle se réserve tous les droits à leur égard.